Des myriades de points colorés ; des microcosmes marins emprisonnés dans une goutte de verre ; des champs de fleurs éternelles. C’est en découvrant les œuvres des magiciens de la perle de verre que ma passion pour cette technique artisanale s’est révélée. Découvrez trois de mes plus grands coups de cœur, trois maîtres incontestés en la matière.

Coup de cœur numéro un : Kristina Logan - the dot queen

Kristina Logan est une perlière américaine. Elle fait partie des pionniers du renouveau de la perle de verre, entamé aux USA dans les années 80. Elle est la spécialiste des perles raffinées décorées de myriades de minuscules points, ce qui lui vaut le surnom de « dot queen ». Leur agencement géométrique et coloré peut rappeler les décors mauresques. Elle les monte en bijoux : colliers, bracelets, bagues sertis d’argent. Depuis quelques temps elle les monte aussi en objets décoratifs, sur des bougeoirs ou des anses de théières. La technique des points est une des premières que l’on apprend en perlerie, mais entre ses mains cela aboutit vraiment à du très bel ouvrage.

Perles artistiques Kristina Logan

Je vous invite à découvrir ses chefs d’œuvre sur son site kristinalogan.com.

Coup de cœur numéro deux : Elena Hernburg – from Russia with love

Elena Hernburg est une perlière installée en Russie. Spécialiste des microcosmes floraux, il n’est pas exagéré de dire que sa vie est un bouquet. Elle a poussé la technique ancestrale des millefiori – les fleurs de verre de Murano – à un point de maîtrise extrême. Dans sa technique, les fleurs sont d’abord réalisées en canes – de grandes sections cylindriques. Puis elle débite les fleurs une à une, pose les éléments sur les perles et les fait littéralement fleurir en ouvrant la goutte de verre en fusion. Il faut beaucoup de patience ainsi qu’une grande maîtrise de la chaleur de la flamme. En effet, la réalisation de chaque cane florale peut prendre d’une heure à plus d’une journée, suivant la complexité et le nombre de pétales.

Perles artistiques Elena Hernburg

Elena Hernburg a une imagination sans limites. Elle crée sans cesse de nouveaux modèles de toute beauté que vous pouvez admirer sur sa boutique Etsy.

Coup de cœur numéro trois : Gen Masunaga

J’ai gardé le meilleur pour la fin. Gen Masunaga est un perlier japonais. Biologiste de profession, photographe animalier, il réalise en verre des joyaux de minutie. Il étudie des biotopes marins et s’en inspire pour réaliser des microcosmes de verre ultra-réalistes. Son but est de constituer une mémoire des espèces pour les générations futures. Chaque perle est unique. Il ne réalise jamais sur commande, préférant se laisser porter au gré de son inspiration. Fait plutôt marquant et conséquence de son succès, il vend ses perles uniquement sur un site d’enchères japonaises. Elles peuvent s’envoler à plus de cent mille yens, ce qui correspond à plus de mille euro pièce !

perle artistique Gen Masunaga

Plongez dans son univers en le suivant sur son Instagram @gen.saigendo.

Voilà pourquoi je n’ai pas pu résister à cet art.

Les perliers que je viens de vous faire découvrir sont tous trois d’un niveau technique exceptionnel, acquis après des années de discipline. Mais ce n’est pas seulement leur savoir-faire qui permet d’expliquer en quoi leur œuvre est si originale. Au-delà de ça, ils ont chacun réussi à entrer en symbiose avec le verre, insufflant leur personnalité dans leur art. Kristina Logan, avec sa joie colorée ; Elena Hernburg, avec sa poésie ; Gen Masunaga, avec sa fine observation et sa préoccupation de transmettre un héritage aux générations futures. Ce sont des artistes accomplis. Je trouve que leur œuvre exerce un grand pouvoir d’attractivité parce que leur niveau semble inatteignable, tenant presque de la magie. La première fois que j’ai vu une perle de Gen Masunaga, cela m’a paru impossible. Un peu comme un regard d’enfant, qui voit un film de science-fiction pour la première fois sans rien comprendre aux ficelles des effets spéciaux.

Comment j’envisage mon travail de bijoutière après avoir vu tout cela.

Quand je vois de si grands artistes, je me sens parfois petite à côté. Tout petite mais pleine d’espoir. En plus d’ouvrir un champ d’expression sans limites, le matériau verre me donne une forte impression d’authenticité. Il m’apparait comme la technique idéale pour exprimer ma personnalité dans ma collection de bijoux oniriques.

Vous devez vous demander si j’ai moi-même déjà essayé de produire des perles artistiques dans le style de Kristina Logan, Elena Hernbug ou Gen Masunaga. La réponse est oui ! J’ai même été assez contente des résultats. Tenter de reproduire des œuvres de grands artistes est très formateur, mais rien ne sert de copier. Il faut s’enrichir des techniques pour trouver son propre chemin artistique.

perle artistique Christel Bussière "tournesols sous un ciel d'orage"

Je n’ai jamais aimé faire comme tout le monde. J’aime ce qui est rare, créatif et synonyme de défi. La rareté devient facteur de différenciation. J’ai fait des tests de bijoux en mosaïque, puis en porcelaine. J’ai découvert le verre par hasard et j’ai tout de suite été émerveillée par ses possibilités plastiques. Les créatrices françaises de bijoux en verre se comptent sur les doigts de la main, et j’ai trouvé qu’il manquait quelque chose entre le bijou de verre artisanal et le bijou de luxe de la maison Gripoix. Quelque chose dans le domaine de la haute-fantaisie.

perles pour bijoux haute-fantaisie Christel Bussière

Voilà comment l’idée de la collection Origine, qui arrive cet été, est née. Pour mettre la beauté des perles de verre à la portée de toutes, montées en bijoux uniques et élégants. Vous découvrirez bientôt les premiers modèles, d’un style épuré qui m’est propre et que je continuerai de forger avec le temps… pour révéler votre beauté et votre personnalité authentique.

Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout ! Ne manquez pas notre rendez-vous dimanche prochain. Je vous ferai plonger aux cœur des enjeux durables de la matière verre.  Serait-elle le futur de la bijouterie ?