Artiste pluridisciplinaire, Christel Bussière manie les arts du feu pour faire naître une collection de bijoux oniriques haute-fantaisie à paraître ce printemps. Origines d’une passion créative, origines d’une collection à découvrir absolument.

Du dessin à la mosaïque : origines d’une passion créative

C’est une passion longuement mûrie qui mène Christel Bussière vers la bijouterie haute-fantaisie. Touche-à-tout, elle virevolte au gré des techniques et de ses inspirations.

Elle est attirée toute jeune par le dessin, puis adolescente par les arts numériques. La jeune artiste emprunte un jour un livre inattendu à la bibliothèque Forney : un manuel d’initiation à la mosaïque écrit par une artiste anglaise, Elaine Goodwin. Première révélation. Une technique qui paraissait appartenir au passé était revisitée en toute élégance par une artiste contemporaine. Cela lui a fait très envie. Les matériaux étaient plutôt accessibles, et la technique brillamment expliquée. La passion de Christel pour les arts manuels était née.

À plusieurs reprises elle met de côté ses passions artistiques pour satisfaire à des obligations plus terre-à-terre, mais son besoin impérieux de mettre la main à l’ouvrage finit par prendre le pas sur la raison. Elle décide tout de même un jour de franchir le cap : elle crée un atelier de mosaïque décorative. Son activité de patience favorite est la réalisation de bijoux en micromosaïque. De cette technique, elle gagnera une précision qui lui permettra plus tard de manier les fins éléments de ses bijoux oniriques.

Des pierres taillées aux perles de feu

Quelques années après la belle aventure de la mosaïque, l’artiste découvre la technique du nériage en admirant le travail de céramistes asiatiques. Elle apprend les bases de cette technique où l’on assemble des terres pigmentées pour réaliser des motifs teintés dans la masse, auprès de Béatriz Trépat, pédagogue de talent, aux ateliers du Lavoir.

Définitivement conquise par les arts du feu, elle veut pousser plus loin la connaissance. Elle apprend les techniques de verre filé au chalumeau en suivant des stages auprès des artistes Diatomée et Nathalie Crottaz en France, et les techniques des perles soufflées auprès de Davide Penso à Murano.

Dernière étape de son initiation, la créatrice suit une formation en bijouterie afin de pouvoir réaliser elle-même les maquettes en laiton de ses bijoux. Elle aménage donc tout naturellement un atelier de bijouterie à son domicile. Celui-ci lui permet de transformer ses nombreux croquis en bijoux originaux, grâce notamment à la mise en pratique de ses apprentissages passés. Ses pièces empreintes de poésie, faites de verre, de métal et de vibrations de couleurs fortes, n’ont plus qu’à être portées au gré des humeurs, pour prendre vie. Ses bijoux originaux mêlent artisanat et créativité, deux thèmes chers à ses yeux.

Au centre de l’idéal de Christel Bussière on trouve donc l’originalité des pièces, le savoir-faire et l’amour du travail bien fait, qui sont les piliers de son travail. Créatrice française, elle a la volonté de proposer un univers unique, à la fois personnel et intemporel.

Le rêve, point d’ancrage de la création et promesse d’une émotion

Pour ce faire l’artiste érige le rêve, thème qui lui tient à cœur, comme point d’ancrage de ses créations. Christel Bussière promet, en suscitant l’émotion, de parer les femmes pour les aider à se voir comme elles sont : attractives, délicates, authentiques, sensuelles. Oui, car la femme Christel Bussière cherche l’authenticité et l’originalité d’une création, qui mettra sa personnalité unique en valeur. Elle est un idéal d’accomplissement, loin des diktats de la mode. Elle a une sagesse romantique ; une force de caractère, mais apaisée. Avec elle pas de faux-semblants, elle vit dans un présent vrai, mais romancé.

La nature se reflète dans son visage. Son univers est art et douceur. Comme sorti d’un rêve.

Votre rendez-vous ce printemps

Ce printemps, après des années de cheminement et de pratique ; après un nombre incalculable de croquis couchés sur le papier, de plaques de laiton sciées, limées, martelées ; après des mètres de verre soufflé, filé, sculpté ; après les derniers mois de préparation dignes d’un entraînement d’athlète marathonien, le rêve prend forme.

Très bientôt, vous allez découvrir en exclusivité la toute première collection de bijoux haute-fantaisie oniriques de Christel Bussière : la collection « origine ».

Rendez-vous en mai pour la découvrir : christelbussiere.fr